Menu
Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ne souffrez plus des cors ou de vos déformations d'orteils en testant les orthoplasties, que nous réalisons sur mesure au cabinet Podo&Doc

Ne souffrez plus des cors ou de vos déformations d'orteils en testant les orthoplasties, que nous réalisons sur mesure au cabinet Podo&Doc

Le 04 janvier 2023
 Découvrez les orthoplasties, ces appareillages réalisés sur mesure, amovibles et destinées à corriger les déformations des orteils et leurs conséquences et/ou soulager les douleurs conflictuelles qui en résultent.

Le cabinet Podo&Doc, situé à Montreuil, vous propose de réaliser vos orthoplasties sur mesure! et si les cors douloureux ou les déformations d'orteils, pour vous aussi, étaient du passé?

 Découvrez ces appareillages réalisés sur mesure, amovibles et destinées à corriger les déformations des orteils et leurs conséquences et/ou soulager les douleurs conflictuelles qui en résultent.

 

Ces orthèses d’orteils sont réalisées en élastomère de silicone devant répondre aux critères suivants :

-        Polymérisation sans dégagement de chaleur

-        Facilité de mise en œuvre

-        Retrait quasiment nul durant la polymérisation

-        Résistance à la compression

-        Résistance au déchirement

-        Résistant à l’humidité

-        Résistant à la chaleur

-        Résistant au vieillissement

-        Grande souplesse d’adaptation aux orteils pendant leurs mouvements

-        Une fois polymérisé, le mélange ne doit pas être en contact ou coller aux phanères ou à la peau

-    Le mélange ne doit pas créer d’allergie

  

Les orthoplasties correctrices ont pour but de corriger une déformation d’orteil par l’intermédiaire d’une butée correctrice prenant appui sur le plan dur afin de replacer le ou les orteils dans une position proche de la physiologie. Cette correction évitera les conflits de l’orteil avec les orteils voisins, le sol, ou avec le chaussant. La hauteur de la butée correctrice sera proportionnelle à la correction voulue et, également à la réductibilité de l'orteil.

 

Les orthoplasties protectrices ont pour but de mettre en décompression la zone douloureuse, due à la déformation, en l’isolant et en répartissant les charges sur l’ensemble de l’orthoplastie.

Cette décompression peut se faire :

→ par un évidemment de l’élastomère en regard de la lésion

→ par une butée : toujours rétro-lésionnelle (rétro-kératosique ou rétro-exostosique), arciforme, ouverte avec 2 prolongements antérieurs de part et d'autre de la lésion afin de la circonscrire et de la placer en dépression.

La hauteur de la butée protectrice est la plus minime possible (égale ou légèrement supérieure à la pathologie à protéger : exostose, cor..)

 

On utilisera alors des butées de correction judicieusement placées en fonction de la déformation à appareiller. Deux types de butées de correction :

–       une butée dorsale qui transmet la pression de la chaussure à la phalange en la mobilisant dans le sens de la flexion plantaire

–       une butée pulpaire qui transmet la réaction du sol à la phalange distale en la mobilisant dans le sens de la flexion dorsale

 

Les indications sont :

- griffes d’orteils irréductibles entraînant l’apparition d'hyperkeratose (cors notamment)

- hallux valgus (exostose)

- angulation du 5ème rayon entraînant cor douloureux (butée latéralisée en externe)

- cor interdigital

- papillome traumatique, cicatrices douloureuses (chéloïdes)

 

 

 

 Les contre indications sont:

 

Être très prudent en cas de diabète et ou artérite

En cas de troubles vasculaires qui entraînent un œdème du pied, l’orthoplastie peut alors se transformer en garrot

Attention aux peaux très fines qui peuvent s’enflammer, Pas d’orthoplastie en cas d’hyperhidrose non traité, Pas d’orthoplastie en cas d’allergie au silicone, Pas d’orthoplastie en cas d’intertrigos  mycosiques non traités, Pas d’orthoplastie en cas de maladie de peau (eczéma, psoriasis et/ou infection) non traitées

 Découvrez ces appareillages réalisés sur mesure, amovibles et destinées à corriger les déformations des orteils et leurs conséquences et/ou soulager les douleurs conflictuelles qui en résultent.

 

Les orthoplasties correctrices ont pour but de corriger une déformation d’orteil par l’intermédiaire d’une butée correctrice prenant appui sur le plan dur afin de replacer le ou les orteils dans une position proche de la physiologie. Cette correction évitera les conflits de l’orteil avec les orteils voisins, le sol, ou avec le chaussant. La hauteur de la butée correctrice sera proportionnelle à la correction voulue et, également à la réductibilité de l'orteil.

 

Les orthoplasties protectrices ont pour but de mettre en décompression la zone douloureuse, due à la déformation, en l’isolant et en répartissant les charges sur l’ensemble de l’orthoplastie.

Cette décompression peut se faire :

→ par un évidemment de l’élastomère en regard de la lésion

→ par une butée : toujours rétro-lésionnelle (rétro-kératosique ou rétro-exostosique), arciforme, ouverte avec 2 prolongements antérieurs de part et d'autre de la lésion afin de la circonscrire et de la placer en dépression.

La hauteur de la butée protectrice est la plus minime possible (égale ou légèrement supérieure à la pathologie à protéger : exostose, cor..)

 

On utilisera alors des butées de correction judicieusement placées en fonction de la déformation à appareiller. Deux types de butées de correction :

–       une butée dorsale qui transmet la pression de la chaussure à la phalange en la mobilisant dans le sens de la flexion plantaire

–       une butée pulpaire qui transmet la réaction du sol à la phalange distale en la mobilisant dans le sens de la flexion dorsale

 

Les indications sont :

- griffes d’orteils irréductibles entraînant l’apparition d'hyperkeratose (cors notamment)

- hallux valgus (exostose)

- angulation du 5ème rayon entraînant cor douloureux (butée latéralisée en externe)

- cor interdigital

- papillome traumatique, cicatrices douloureuses (chéloïdes)

 

 

 

 Les contre indications sont:

 

Être très prudent en cas de diabète et ou artérite

En cas de troubles vasculaires qui entraînent un œdème du pied, l’orthoplastie peut alors se transformer en garrot

Attention aux peaux très fines qui peuvent s’enflammer, Pas d’orthoplastie en cas d’hyperhidrose non traité, Pas d’orthoplastie en cas d’allergie au silicone, Pas d’orthoplastie en cas d’intertrigos  mycosiques non traités, Pas d’orthoplastie en cas de maladie de peau (eczéma, psoriasis et/ou infection) non traitées

Vous souhaitez prendre rendez vous pour un examen et la fabrication sur mesure d'une orthoplastie?

Retrouvez-nous sur Doctolib ou contactez nous au 01 41 63 48 72, nous vous recevrons au Cabinet Podo&Doc situé au 38 boulevard Rouget de lisle, 93100 Montreuil.

Le Cabinet est ouvert de 9h00 à 20h00 du lundi au samedi